Les nouvelles pompes à chaleur air/eau au R32, au R454C ou au R290 arrivent sur le marché français

Les nouvelles pompes à chaleur air/eau au R32, au R454C ou au R290 arrivent sur le marché français

Les nouvelles pac arrivent. Elles sont pilotées par inverter. Ce qui signifie qu’elles ne font plus appel à une ou plusieurs résistances électriques par grand froid.

 

Elles utilisent systématiquement des fluides classés A2L (légèrement inflammables) comme le R32 ou A3 (franchement inflammables) comme le R290, le propane. Certains constructeurs, comme l’allemand Stiebel Eltron ou le français Arkteos (ex-AJTech), penchent plutôt pour le R454C.

 

Elles évoluent plutôt vers une conception monobloc extérieur oui bi-bloc avec liaison hydrauliques. Systématiquement connectées, elles font appel de plus en plus à des protocoles de communication ouverts.

 

R32, R290 ou R454C ?

Le R454C est un fluide HFO (Hydrofluoro-Oléfines), classé A2L, composé de 21,5% de R32 et de 78,5% de R1234yf. Son GWP (Global Warming Power) est de 158 seulement, contre tout de même 675 pour le R32, 2 pour le R290 et 2088 pour le R410A, le fluide qui était le plus utilisé dans les pac de la génération précédente.

 

Le R32 permet de produire de l’eau à 60 à 65°C, comme le R410A. Le R454C et le R290 montent jusqu’à des températures de départ d’eau de 75°C. Selon Stiebel Eltron, le remplacement du R410A par du R454A dans sa pac HPA-0 7CS Premium pousse son COP (Coefficient de Performance) à 5,42 contre 4,23 auparavant, la fait passer de classe A++ en classe A+++, réduit sa puissance acoustique de 50 dB(A) à 47 dB(A) et augmente sa température de départ d’eau de 65 à 75°C pour une température extérieure de -10°C.

 

De son côté, le groupe italien Ariston a développé une plateforme pour toutes ses machines au R32, bi-bloc avec liaison frigorifique. Les premières machines arrivent en France sous la marque Ariston, mais d’autres vont apparaître dès cette année sous la marque Chaffoteau. Ce seront des machines réversibles et triple service (eau chaude sanitaire, chauffage et rafraîchissement).

 

Le groupe Vaillant, avec ses marques Vaillant et Saunier Duval, a choisi le R290 pour son très faible GWP et ses excellentes performances thermodynamiques.

 

Des pompes à chaleur monobloc extérieures ou bibloc à liaison en eau

Le classement des fluides frigorigènes en fonction de leur toxicité (A faiblement toxique, B toxique) et de leur degré d’inflammabilité (1 non-inflammable, 2 inflammable, 2L légèrement inflammable, 3 très inflammable) est issu de la norme internationale ISO 817 : 2014.

 

L’installation de machines thermodynamiques, de son côté, obéit à la norme NF EN 378, en cours de révision au niveau européen. Le critère clef est la charge maximale de fluide à ne pas dépasser : le calcul repose sur l’idée que toute la charge de fluide de l’installation va se vider dans la plus petite pièce dans laquelle passe le circuit frigorifique. ©Ariston

 

Du coup, la conception des nouvelles pompes à chaleur s’oriente vers des machines monobloc extérieures ou bi-bloc à liaison en eau, de manière à éviter que les fluides A2L ou A3 n’entrent dans le logement.

 

Ariston reste fidèle cependant à une solution bi-bloc avec liaison frigorifique. Panasonic a fait basculer toute sa gamme vers le R32. Mais propose des pac d’une puissance pouvant atteindre 15 kW et cascadable jusqu’à 5 pour parvenir en collectif et en tertiaire à 75 kW de puissance totale. ©Ariston

 

 

La nouvelle pac Aquarea EcoFlex de Panasonic est une pac air/eau bibloc, associée à une unité intérieure gainable. Elle produit l’ECS par récupération de chaleur, assure le chauffage par eau et/ou par air, offre une fonction de climatisation et la ventilation avec filtration d’air avec sa technologie d’épuration nanoe X.

 

Toujours connectées

Toutes ces nouvelles pac sont connectées. Ariston communique en protocole propriétaire Bridgenet entre ses nouvelles pac et sa régulation. Mais propose aussi une compatibilité avec le protocole ouvert OpenTherm. Ariston est également en train de développer une communication en ZigBee pour assurer une compatibilité avec les plateformes domotiques européennes ; Somfy, Delta Dore, Tado, …

 

Panasonic a choisi d’équiper sa nouvelle pac Aquarea EcoFlex d’un accès wifi. Ce qui permet de la piloter directement par une application en utilisant l’Aquarea Smart Cloud en passant par la box internet du logement.

 

 

La plupart des fabricants de pac proposent désormais, comme Panasonic avec Aquarea Smart Cloud, le passage par le Cloud avec une application pour le pilotage des pac pour l’utilisateur, mais aussi avec plusieurs services pour l’installateur et l’entreprise chargée de la maintenance : détection et report d’alarmes, etc. ©Panasonic

 

De nouvelles aides financières et des solutions de financement

L’arrivée de ces nouvelles pac coïncide avec de nouvelles modalités de financement. Le 16 mars 2022, lors de la présentation du “Plan de résilience économique et sociale”, Barbara Pompili, ministre de la Transtion écologique, a annoncé l'augmentation des forfaits MaPrimeRénov' pour remplacer les chaudières gaz ou fioul par des pompes à chaleur ou des chaudières biomasse : « Le gouvernement a décidé d'augmenter de 1 000 €, à partir du 15 avril prochain et jusqu'à la fin de l'année 2022, les aides de MaPrimeRénov' accordées pour l'installation d'un système de chauffage vertueux ».

 

Cette prime dans la prime concerne tous les ménages éligibles aux aides financières de l’Anah (Agence Nationale d’Amélioration de l’Habitat ).

 

Hellio, un agrégateur de CEE, a immédiatement fait les calculs et publié le tableau suivant, montrant les nouveaux montants maximum de prime, en fonction des conditions de revenu, entre le 15 avril et le 31 décembre 2022.

 

  Bleu
Revenus très modestes
Jaune
Revenus modestes

Violet
Revenus intermédiaires

Rose
Revenus supérieurs

Pompe à chaleur air/eau,
y compris hybride
jusqu'à 50 000 € jusqu'à 4 000 € jusqu'à 3 000 € pas de prime
Chaudières à granulés de bois jusqu'à 11 000 € jusqu'à 9 000 € jusqu'à 5 000 € pas de prime

 

Hellio propose un exemple concret d’aide financière d’un ménage Bleu pour la pose d’une pac air/eau :

  • Coût moyen des travaux – en fonction de leur base de données – 13 000 €,
  • Total des aides (MaPrimeRénov’ + CEE) : 9 000 €,
  • Reste à charge : 4 000 €.

 

Plusieurs acteurs proposent des solutions de financement du reste à charge. Engie, par exemple, propose le financement de l’installation d’une pac air/eau et d’un thermostat d’ambiance pour 59 €/mois sur 60 mois, une fois les aides déduites, en mettant en avant la pompe à chaleur Panasonic AQUAREA TCAP Série H SXC 9.

 

C’est une pac classée A++, pilotée par inverter, réversible, produisant aussi l’eau chaude sanitaire, d’une puissance de 9 kW en chauffage. Elle est capable de fonctionner jusqu’à une température extérieure de -28°C sans appoint électrique et sans perte de puissance grâce à son inverter. A -28°C, cette pac produit encore de l’eau à 60°C.

 

Source : batirama.com / Pascal Poggi

Article similaire


Pompe à chaleur

Capter l'énergie extérieure pour chauffer votre maison


Climatisation

Déplacer l'air chaud de votre maison vers l'extérieur


Installation

Agréé RGE et manipulateur de fluide frigorigène


Maintenance

Diagnostique et entretien de vos systèmes